Menu

Linkshor, l’art du réseau intelligent


           



En développement depuis deux ans, Linkshor, startup créée à Marseille a lancé son application IOS et Android et sa plate-forme Linkshorpro depuis la rentrée 2017. La jeune pousse est en passe de finaliser sa levée de fonds auprès de différents partenaires et gagne un nombre d’abonnés croissant.  

Inédite sur le web, la plate-forme Linkshor Pro, permet aux entreprises abonnées de piloter l’application Linkshor comme si elles l’avaient créé. Développée par la start up éponyme, cet outil s’avère inestimable pour offrir à chacun de posséder son propre réseau social professionnel et augmenter ainsi sa visibilité et sa notoriété. Un exemple ? « Parce que l’e-mailing est une nécessité pour chaque entreprise, et ce, même si le taux de retour est extrêmement bas, chaque campagne d’adhérent est automatiquement envoyée par e-mail aux clients de l’entreprise ainsi que sur le réseau social Linkshor, ce qui démultiplie l’audience en étant vue par ses milliers d’adhérents ». Résultat ? Le taux de retour est supérieur de 40% à l’e-mailing contre 3 % en moyenne selon le schéma classique. « Nous sommes les premiers à faire de l’emailing sur une application mobile », explique le fondateur Dan Benech. Mieux, grâce à ce système, chaque publication impacte le réseau du réseau et les utilisateurs Linkshor ne voient pas cela comme de la publicité mais comme des « bons plans pro » à commenter, partager et liker. Sur l’application, l’autre intérêt réside dans la recommandation. Chaque utilisateur peut se faire référencer en tant que professionnel de son secteur, en se basant sur ses réelles relations de travail pour développer des opportunités de business et /ou trouver de son côté la perle rare grâce à un système de notation argumenté. Le concept plait. Outre Mychezmoi.com, premier soutien du projet, les investisseurs ont abondé à hauteur de 400 000 euros. La BPI a octroyé à Linkshor une bourse de mérite de 30 000 euros. Enfin, Marseille Provence Initiative s’est engagé avec un prêt d’honneur de 10 000 euros. Déjà 5000 adhérents ont été séduits par le projet depuis le lancement. La start up qui vise un développement exponentiel, table sur un CA de 800 000 euros en 2018 et entend s’implanter à l’international l’année suivante.

Fabienne Berthet

fberthet


Rédigé par fberthet, le Vendredi 12 Janvier 2018 | Lu 1 fois





>>> Dans la même rubrique >>>
< >





Businews Mag

Businews N° 194 Juin 2020


Businews N° 194 Juin 2020


Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter