Menu

Manifesta 13 inaugure son espace éducation


           



La Biennale d’art contemporain (juin-novembre 2020 à Marseille) a ouvert le « Tiers QG » face à la gare Saint-Charles. Quartier général du « Tiers Programme », volet éducatif et de médiation de Manifesta 13, l’endroit accueille les « Archives Invisibles », cycle de huit  expositions collaboratives entre artistes et structures citoyennes locales.

A six mois du lancement de Manifesta dans la cité phocéenne, vient de s’ouvrir, square Bernard du Bois, sur l’emplacement d’un ancien snack transformé par les étudiants de l’Ecole supérieure d’art et de design de Marseille,  un lieu « important » pour la biennale européenne. Siège du « Tiers Programme », cet espace de 145 m2 est destiné à accueillir citoyens, écoliers, collégiens, lycéens, etc. afin de les impliquer dans cette grande manifestation artistique.

Dédié pendant un an aux « Archives Invisibles », -expositions et événements dont l’ambition est d’appréhender les enjeux actuels de Marseille à travers une collaboration entre artistes et associations de quartiers-, le « Tiers QG » présente une première installation jusqu’au 11 janvier. Signée de l’artiste Olivier Hilaire en partenariat avec le Ciq Cadunab (Canebière-Dugommier-National-Belsunce) et l’Acam*, la « Place des Investis » retrace l’historique du tout proche square Louise Michel et rend hommage à la ténacité des habitants pour parvenir à sa création.

«  Loin des schémas traditionnels de l’éducation et de la médiation, le Tiers Programme (4 salariés et trois personnes en service civique : Ndlr)  travaille en amont de la biennale. Auparavant, une sorte d’état des lieux a été réalisé afin que Manifesta 13 propose une programmation utile pour le territoire », commente Joana Monbaron, coordinatrice éducation  du projet.

Créée aux Pays-Bas au début des années 90, la biennale nomade européenne fait étape à Marseille pour sa  13ème édition. Elle s’y déroulera du 7 juin au 1er novembre 2020 sur le fil conducteur «  Traits d’union.s ». En lien étroit avec la Ville de Marseille, les musées et autres lieux culturels, en lien également avec des initiatives régionales. Budget ? 6 M€.

*Association des commerçants et artisans de Marseille Belsunce

Marie-Odile Helme

L’artiste Olivier Hilaire et  Ali Timizar,  président  de l’Acam, lors de la présentation de la première exposition. Photo©MOH

mohelme


Rédigé par mohelme, le Vendredi 13 Décembre 2019 | Lu 4 fois





>>> Dans la même rubrique >>>
< >





Businews Mag

Businews N° 194 Juin 2020


Businews N° 194 Juin 2020


Facebook

Derniers tweets

Les plus lus

Inscription à la newsletter