Menu

Marseille, amie pour la vie avec Miami?


           



Les deux territoires ont signé un accord de coopération qui lie leur avenir. Objectif : travailler ensemble sur des problématiques communes comme le transport, la culture et la connectivité des villes.

Même qualité de vie, même situation portuaire, même tissu industriel et technologique… Parce qu’elles sont presque jumelles, il était logique que Marseille et Miami scellent leur destin. C’est chose faite. Les deux territoires ont signé lundi un accord de coopération qui pose les bases d’une entraide autour du développement économique, de la culture et de l’environnement. « Nos villes sont sœurs, nos ports sont frères », a souligné pour l’occasion le chairman du district Esteban Bovo devant une délégation provençale de 120 membres, élus et chefs d’entreprises, conduite par le président de Aix-Marseille-Provence Métropole, Jean-Claude Gaudin, et sa vice-présidente et présidente du Conseil Départemental Martine Vassal. « Nos intérêts sont proches et dans de nombreux secteurs, confirme cette dernière : tourisme, aéronautique, sciences de la vie, croisière, réparation navale… Et la coopération de nos entreprises s’exprime déjà, par exemple entre les pôles de compétitivité Safe et Space Valley. En chassant en meutes, nous allons tous avancer plus vite ».

Les dossiers ne manquent pas, des solutions de mobilité nouvelles à la culture comme instrument de développement urbain, en passant par la valorisation économique du parcours des croisiéristes. « Miami n’est pas un modèle pour autant, mais un exemple inspirant. Nous devons prendre le meilleur de nos deux territoires pour construire des projets ensemble », estime Martine Vassal. La Floride dont Miami est la ville la plus peuplée avec presque 6 millions d’habitants, est à la taille des Etats-Unis : 12 universités, plus de 20 aéroports, et « plus d’emplois dans les entreprises que d’oranges et de touristes », selon Manny Mencia, vice président d’Enterprise Florida, l’agence de développement économique locale.

A lui seul, le secteur aéronautique compte par exemple 2.200 entreprises et 93.800 emplois dans des groupes comme Sikorsky, Northrop Grumman ou Honeywell. L’industrie manufacturière se concentre, elle, dans 20.000 entreprises (350.000 emplois) et cohabite avec 29.000 compagnies opérant avec 400.000 employés dans les technologies de l’information. Miami elle-même est classée dans le top 5 mondial des villes les plus connectées. « Au total, résume le patron de la promotion territoriale, la Floride est la 16ème plus importante économie du monde ». Elle est aussi, comme le département des Bouches-du-Rhône, l’une des plus diversifiée. Le conté de Miami-Dade a mis en place des accords de coopération avec l’Espagne, l’Irlande et la République tchèque. Marseille est la première en France.

Paul Molga

oolive


Rédigé par oolive, le Lundi 13 Novembre 2017 | Lu 0 fois





>>> Dans la même rubrique >>>
< >





Businews Mag

Businews N° 194 Juin 2020


Businews N° 194 Juin 2020


Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter