Menu

Marseille aux portes de Bordeaux


           



Une nouvelle liaison aérienne au départ de l’aéroport Marseille Provence, assurée par la compagnie Ryanair, complète l’offre existante. L’opportunité de découvrir une ville inspirante qui a su transcender ses atouts et valoriser de nouveaux modèles.

La compagnie Ryanair vient d’ouvrir une liaison vers Bordeaux consolidant ainsi la desserte entre l’aéroport Marseille Provence et celui de la capitale d’Aquitaine déjà assurée par Air France et Easyjet. L’occasion de découvrir une ville en plein essor. Si Bordeaux a longtemps capitalisé sur ses vignobles avec 65 appellations et des crus qui font rêver les amateurs du monde entier, elle met en avant de nombreux atouts touristiques. Avec 260 000 habitants, 800 000 à l’échelle de la métropole, la ville forte de son patrimoine historique et d’un hyper centre attractif, compte de nombreux restaurants (le plus fort taux par habitant en France). Un symbole révélateur du goût pour les bonnes tables qui anime sa population. De nombreux chefs y font étape. Et ce n’est pas si hasard si, Place des Grands Hommes, le restaurant de Gordon Ramsay se positionne juste en face de la brasserie de Philippe Etchebest. De nouveaux concepts y voient le jour comme celui de la Boca Foodcourt, halle couverte qui accueille des corners de 16 restaurants variés pour un tour du monde des saveurs. Avec en prime une application dédiée qui favorise les achats sur place. Ce projet porté par des fonds privés n’est pas une exception à Bordeaux. C’est aussi le cas de Darwin, sorte de cité idéale tournée vers l’économie verte. Cette ancienne caserne militaire devenue solidaire fait également figure d’exemple. Restaurant et épicerie bio, elle compte aussi des espaces de co working, une conciergerie solidaire, un skate park, un terrain de bike polo et une ferme urbaine. Soit 20 000 mètres carrés bie gérés qui contribuent au développement de la rive droite de la ville. La Cité du vin, bâtiment emblématique de quartier des Bassins à flot assure un geste architectural fort. Fort d’une enveloppe de 80 millions d’euros dont 20 millions d’euros assurés par le mécénat, ce site unique au monde s’impose comme un équipement culturel inédit dédié au vin. Phare de l’oenotourisme, il séduit chaque année 450 000 personnes et vient de passer la barre des 1,2 million de visiteurs. Le National Geographic classe le lieu en 7e position parmi les meilleurs musées du monde ! Autant d’éléments qui dynamisent l’activité touristique. En 2018, la métropole a enregistré un nouveau record avec 6 millions de nuitées et une excellente tenue du tourisme d’affaires avec + 40% de journées d’affaires. Un exemple à suivre !

FB

photo : La cité du Vin à Bordeaux, à une heure de Marseille en avion, s’impose comme un phare de l’Oenotourisme.

 

fberthet


Rédigé par fberthet, le Vendredi 19 Avril 2019 | Lu 1 fois





>>> Dans la même rubrique >>>
< >





Businews Mag

Businews N° 194 Juin 2020


Businews N° 194 Juin 2020


Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter