Menu

Marseille s’invite sur la carte mondiale de la connectivité


           



Interxion aspire à faire de Marseille l’un des plus importants hub européen d’interconnexion pour l’Europe du Sud, l’Afrique et le Moyen-Orient en investissant 150 M€ dans la construction de deux data centers sur les terrains du port. Le 10 novembre, le fournisseur néerlandais de data centers a convié une centaine d’opérateurs de télécommunications a découvrir son ambitieux projet pour la Cité phocéenne. 

Venus du monde entier à Paris participer au salon Capacity Europe 2016 qui se tenait du 7 au 9 novembre 2016, les acteurs de la connectivité, invités par Interxion, ont fait un crochet par Marseille pour découvrir le data center MRS1 et les futurs bâtiments qui deviendront les Mrs 2 et 3.

« 2015 est la première année de l’histoire où la valeur des données transmises est supérieure à la valeur des marchandises échangées. Aux portes de Marseille, la demande explose. En septembre, les opérateurs indiens ont lancé la 4G. Désormais, plus de 50 000 clients par jour cherchent du contenu en Europe et aux Etats-Unis en passant par Marseille », explique le président d’Interxion France Fabrice Coquio.

Depuis 2014, année d’acquisition du bâtiment à SFR, le data center MRS1 a vu le nombre de réseaux télécom doubler pour s’établir à 100 en novembre 2016. Dernier en date, le câble AAE1 (Asia Africa Europe 1 Submarine Cable System) connectera 20 pays répartis sur trois continents au premier trimestre 2017. Il aura fallu trois années de travail pour l’Américain TE SubCom (filiale de Tyco Electronics) pour poser 25 000 km de câble sous-marins au fond des océans.

Le câble AAE1 hébergé chez Interxion 

Omantel, opérateur omanais de télécommunication, fait partie des 19 opérateurs ayant financé ce nouveau câble, véritable concentré de l’état de l’art dans ce domaine. « Ce câble offrira une capacité de 40 Terabit/s soit l’équivalent de deux millions de films Netlflix en simultané. AAE1 sera le câble le plus rapide de Singapour à Marseille). Marseille nous permet de nous connecter aux fournisseurs de contenus type Google, Facebook et Amazon avec la connectivité vers le FLAP (Francfort, Londres, Amsterdam, Paris) », explique Jamil Koussa, directeur du développement international d’Omantel.  

Dès la fin de l’année prochaine, Facebook et Microsoft pourraient bien se passer des services d’AAE1, les deux leaders mondiaux ayant entrepris de poser leur propre câble « Marea »  transatlantique depuis la Virginie à Bilbao. « GAFA (*) va créer une telle demande à Marseille qu’il ne serait pas étonnant qu’ils y étoffent leur présence », précise Frédéric Billy, directeur commercial de Zayo France, opérateur télécom américain.

De l’autre côté de la Méditerranée, les développements d’Interxion sur Maseille permettent d’envisager de nouveaux développements. « Dataxion a inauguré en mai dernier à Tunis un data center de 1200 m2. Interxion nous offre la possibilité d’être relié aux routes internationales. Nous voulons faire de Dataxion la porte d’entrée sur toute l’Afrique. Cela permettra de développer la sous-traitance en Tunisie », explique Richard Czechn directeur du développement de Dataxion, filiale du groupe tunisien PGH (Poulina Group Holding).

Nathalie BUREAU DU COLOMBIER

(*) GAFA: Google, Facebook, Amazon, Apple.

oolive


Rédigé par oolive, le Lundi 14 Novembre 2016 | Lu 0 fois





>>> Dans la même rubrique >>>
< >





Businews Mag

Businews N° 194 Juin 2020


Businews N° 194 Juin 2020


Facebook

Derniers tweets

Les plus lus

Inscription à la newsletter