Menu

Marseille, ville hôte du 12ème forum économique franco-chinois


           



Pour la toute première fois, le forum économique franco-chinois s’est tenu non pas à Paris mais en Province, les 26 et 27 octobre derniers. Pour la Chambre de commerce et d’industrie de Chine en France et la CCI de Paris, à l’initiative cette opération, cette délocalisation vise à resserrer les liens économiques avec la métropole d’Aix-Marseille Provence.

Le World Trade Center, fraîchement rénové a accueilli, les 26 et 27 octobre quelque 150 acteurs économiques chinois et français, des institutionnels et investisseurs lors du 12ème forum économique franco-chinois.

« Ce forum permet aux entreprise marseillaises de faire du business. Il s’agit d’une opération séduction auprès de la trentaine d’entreprises chinoises invitées. Nous voulons leur montrer l’évolution de notre territoire sur lequel sont installées 750 entreprises à capitaux chinois », explique Didier Parakian, adjoint au maire de Marseille chargé de l’économie citant l’exemple des téléphones Wiko, Pétroineos ou encore des moteurs Baudouin repris par le groupe Weichai.

« Nous ressentons une appétence des Chinois pour notre métropole. Récemment nous avons signé un accord business friendly avec le groupe de e-commerce Alibaba. Par ailleurs, le fabricant de silice Quechen devrait annoncer en fin d’année s’il retient le site de Fos pour construire son centre industriel avec à la clé plus de 100 M€ d’investissements », rappelle l’élu. Le 3 juillet dernier, Que Weidong, président de Quechen, s’était rendu à Marseille lors de la célébration du trentième anniversaire du jumelage de Shanghai et Marseille.

Avec 400 000 Evp par an, la Chine est le premier client du port

La Chine se classe au premier rang des clients du port de Marseille-Fos avec 400 000 conteneurs Evp manipulés par an. Un trafic en croissance de 20% depuis quatre ans. « Nous ressentons une accélération des relations. Si la Chine est le premier fournisseur de la métropole avec 2,5 milliards d’euros, elle n’est que le treizième client puisque nous ne vendons que 250 M€ par an. Nous devons rééquilibrer ces échanges en incitant les entreprises provençales à se rendre en Chine et à devenir visibles auprès des consommateurs chinois. En novembre 2018, se tiendra à Shanghai le premier salon des produits importés et j’espère bien que nos entreprises prendront part à ce salon », appuie Frédéric Ronal, vice-président de la Chambre de Commerce et d’Industrie Marseille Provence, délégué à l’ouverture au monde.

L’enjeu pour les collectivités étant de se positionner sur la route de la soie. « Ce projet lancé il y a deux ans consiste à connecter la Chine aux réseaux de communication internationaux et à faciliter le commerce. Le pays investit dans le ferroviaire, les ports, les zones logistiques, les entreprises », explique Xavier Giocanti, président de la société de promotion immobilière Résiliance qui aménage un marché de textile de gros au nord de Marseille (MIF 68)  

Selon Business France, les montants investis par les entreprises chinoises en France ne représentaient en 2015 seulement 2% des investissements étrangers.

Nathalie BUREAU DU COLOMBIER

Photo : Le World Trade Center, fraîchement rénové a accueilli, les 26 et 27 octobre quelque 150 acteurs économiques chinois et français, des institutionnels et investisseurs lors du 12ème forum économique franco-chinois. ©NBC

 

nbdc


Rédigé par nbdc, le Jeudi 2 Novembre 2017 | Lu 0 fois





>>> Dans la même rubrique >>>
< >





Businews Mag

Businews N° 194 Juin 2020




Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter