Menu

Mon Emile, un coach de vie pour les seniors


           



Pour lutter contre l’isolement des personnes âgées, Mon Emile, jeune start up, incubée à Kedge Business School, réalise au cours d’un bilan personnalisé, un diagnostic pour chaque senior. Objectif, créer du lien et éviter la perte d’autonomie.

Incubée à Kedge Business School à Marseille, Mon Emile, start-up marseillaise lancée par Emile Brin, propose d'accompagner les seniors dans leur vie quotidienne. Agé de 25 ans, le jeune entrepreneur a souhaité, après son master de management des structures d'action sociale et de santé, lutter contre l’isolement des personnes âgées. « 90 % des personnes qui partent en résidence médicalisée le feraient contre leur gré et un million de personnes sont isolées en France. Il existe un vrai besoin d'apporter un service en amont de la perte d'autonomie, c'est là où j'interviens pour trouver des solutions." Mon Emile propose d’établir un bilan personnalisé et pour comprendre chaque problématique et proposer des solutions adaptées et un accompagnement dédié (activités, associations, balades, clubs, services à domicile...) Avec à la clé, un lien entre les prestataires choisis et chaque senior. « Il existe en fait très peu de coordination entre les différents secteurs, le but est de soulager la personne et sa famille ». Mon Emile entend devenir un tiers de confiance grâce à une charte de déontologie destinée à encadrer l’activité tout en gérant toutes les démarches administratives nécessaires. "Je souhaite que la personne se sente en sécurité avec moi afin de pouvoir rester le plus longtemps possible à domicile." Intégré dans l'incubateur Prevent2Care de Lab Fondation Ramsay Générale de Santé, Emile Brin envisage de vendre les services de sa start up aux comités d'entreprise et développe l’activité dans toute la France. En phase de recrutement active de 1700 conseillers indépendants au niveau national, Mon Emile a déjà une trentaine d’intervenants sur le terrain. Avec une perspective de CA de 200 000 euros en 2020, la start up envisage cette année une première levée de fonds de 100 000 euros pour accélérer son décollage.

FB

Photo : Mon Emile, une start up qui accompagne les seniors.

 

 

 

 

fberthet


Rédigé par fberthet, le Vendredi 10 Janvier 2020 | Lu 6 fois





>>> Dans la même rubrique >>>
< >





Businews Mag

Businews N°198 Novembre 2020




Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter