Menu

Next Blue Tech veut booster sa « Trottinette des mers »

Entreprise

           

Cette start-up provençale vient d’ouvrir son nouveau centre de production à Aubagne et lance une levée de fonds afin de développer son innovation exclusive, le BlueWay, une « Trottinette des mers » version écolo.


Photo©DR
Photo©DR
Afin de proposer une alternative au scooter des mers qui par son bruit, ses émissions, etc. se révèle une véritable nuisance pour l’homme comme pour la faune et la flore maritime, la start-up Next Blue Tech, fondée en 2017 par Hubert Thomas, serial-créateur de quatre entreprises dans le milieu nautique, a mis sur le marché la première « Trottinette des mers ».
Présenté comme un moyen d’exploration respectueux de son environnement et de l’ensemble des usagers de la mer avec une vitesse de croisière volontairement réduite à 7 km/h, le BlueWay se veut éco- responsable. D’où sa planche 100% recyclable conçue sans mousse à l’intérieur et dépourvue de colle, sa motorisation silencieuse et sans émission, son sillage très discret…  Sans oublier le côté pratique : son autonomie de 7 heures et sa grande stabilité/maniabilité.
Alors que la start-up emploie à ce jour 11 salariés, a réalisé un CA de 500 000 € en 2020, première année de commercialisation avec 100 trottinettes vendues (France, Antilles, Bora-Bora, Baléares…), et mise sur 800 ventes d’ici fin 2021, elle lance une levée de fonds auprès de fonds et d’acteurs privés. Objectif ? Récolter 1,5 M€ afin de répondre à plusieurs besoins : l’augmentation en fond de roulement, les investissements liés à l’industrialisation, et les coûts de développement des nouveaux produits.
A noter qu’elle vient d’ouvrir un nouveau centre de production à Aubagne d’une capacité de plus de 1000 unités par an (zone de production : 500 m2) et qu’elle compte accélérer le volet exportation.
Membre du Pôle Mer Méditerranée, Next Blue Tech bénéficie du soutien de l’INPI et de la BPI. Egalement portée par la Métropole Aix-Marseille-Provence et la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, 85% de sa valeur ajoutée se trouve dans le Sud. L’entreprise affiche sa volonté de travailler avec  plusieurs fournisseurs et sous-traitants locaux comme EPS/SPE situé à Châteauneuf-le-Rouge, ou implantés sur des territoires voisins à l’instar de  Roto30 (Beaucaire).



Rédigé par Marie-Odile Helme, le Jeudi 28 Janvier 2021 | Lu 684 fois