Menu

Nouveau contrat pour CIS au Burkina Faso


           



L’entreprise marseillaise Catering International Services (CIS), spécialisée dans la gestion de base-vie en milieux extrêmes un peu partout dans le monde, conforte ses positions en Afrique.

 

Créée il y a 25 ans à Marseille par Régis Arnoux qui la préside, cette société de catering emploie aujourd’hui 11 400 collaborateurs (dont une cinquantaine au siège social de Bonneveine) répartis sur 30 pays, soit 200 sites opérationnels, pour un CA 2015  de 272 M€.

C’est désormais au Burkina Faso, où CIS opère depuis cinq ans auprès du groupe minier canadien Semafo, que l’entreprise de « l’hôtelier de l’extrême » effectue la gestion hôtelière d’un projet minier sur le gisement d’or de Natougou (à près de 320 km de la capitale Ouagadougou).

Après avoir remporté l’appel d’offres international  lancé par Semafo, CIS assure dans un premier temps la construction d’une cuisine centrale, puis les services de restauration et d’hôtellerie pour 400 agents… équivalant à plus de 430 000 repas annuels pour une durée de 14 mois.

70 à 90 collaborateurs de CIS sont donc sur place pour optimiser les conditions de vie sur ce gisement, lequel prévoit une production annuelle moyenne de plus de 226 000 onces d’or sur les trois premières années.

A noter : avec le renforcement de son activité sur cette zone à fort potentiel de développement dans le secteur des mines, la société cotée en bourse colle parfaitement à son plan stratégique, « ARISE 500 », initié en 2015, qui devrait lui permettre d’atteindre un chiffre d’affaires de 500 M€ d’ici à 2019.

Marie-Odile Helme

Photo ©CIS.  Vue d’une mine au Burkina Faso.

mohelme


Rédigé par mohelme, le Vendredi 20 Janvier 2017 | Lu 0 fois





>>> Dans la même rubrique >>>
< >