Menu

Novachim et Aix-Marseille Université scellent un accord-cadre


           



Personne ne pourra nier la (bonne) volonté d'Aix-Marseille Université d'accentuer ses relations avec les entreprises : le partenariat conclu avec Novachim apporte une nouvelle preuve. Avec un double intérêt pour les étudiants et les industriels.

Après Orange, la Société du Canal de Provence, la SNCF, l'UPE 13 ou la CCI Marseille Provence, c'est avec Novachim (CRITT Chimie-Matériaux) et son président Bernard Milleliri qu'Aix-Marseille Université, par son président Yvon Berland, a signé dans ses bureaux du Pharo à Marseille le 17 mars un accord-cadre visant à conforter les collaborations déjà instaurées. "Investir financièrement et humainement dans les universités est une plus-value évidente : les entreprises ont beaucoup à y gagner" a affirmé Yvon Berland. La démarche concerne d'une part les sociétés de la filière qui vont pouvoir bénéficier de relations approfondies avec les laboratoires de recherche de l'université et de nouvelles opportunités de formation continue pour leurs salariés, d'autre part, les étudiants dans l'objectif de faciliter leur insertion professionnelle et leur appréhension des réalités du monde de l'industrie, notamment par une évolution des programmes pédagogiques. Novachim regroupe 180 sociétés de Provence-Alpes-Côte d'Azur, à 95% des PME.

Mieux se connaître pour coopérer

"Nous allons systématiser des relations existantes mais jusqu'alors ponctuelles et nous employer à accroître leur visibilité auprès de nos membres" souligne Patricia Guiraudie, la directrice de Novachim. L'industrie chimique affiche deux exigences : pouvoir investir dans l'innovation et trouver les compétences pour assurer sa croissance et sa compétitivité. AMU et Novachim vont donc initier de nouveaux formats d'échanges entre les entrepreneurs et les chercheurs afin de démultiplier les occasions de collaboration et atténuer les méconnaissances mutuelles. Ils pourraient se matérialiser en ateliers thématiques durant lesquels les équipes des laboratoires exposeraient leurs expertises et axes de recherche, de séminaires communs... Novachim songe également à diffuser auprès d'AMU ses enquêtes prospectives pour dévoiler les besoins de la filière, susceptibles d'engendrer des projets R&D. Sur la formation et l'emploi, le pôle valorisera auprès de ses membres les programmes de validation des acquis de l'expérience (VAE) et de bilans de compétences pour élever le niveau de qualification de leurs salariés. Quant aux étudiants et futurs diplômés, il souhaite mieux promouvoir auprès d'eux et de l'université les offres d'emplois et de stages, accentuer les relations avec les professionnels dans le cadre des formations pour atténuer l'ampleur du "saut" entre l'université et l'entreprise...

Jean-Christophe Barla

oolive


Rédigé par oolive, le Jeudi 23 Mars 2017 | Lu 0 fois





>>> Dans la même rubrique >>>
< >





Businews Mag

Businews N° 194 Juin 2020


Businews N° 194 Juin 2020


Facebook

Derniers tweets

Les plus lus

Inscription à la newsletter