Menu

ONET signe les premiers emplois francs


           



Depuis le 1er avril jusqu'à  fin décembre 2019, la métropole a été choisie pour expérimenter le nouveau dispositif des emplois francs. ONET est la première entreprise du territoire à s'engager avec la conclusion d'un CDI et d'un CDD.

Le choix d'Aix-Marseille-Provence Métropole comme l'un des 7 territoires d'expérimentation des emplois francs ne doit rien au hasard. Avec un taux de pauvreté de 47,2% en moyenne , les QPV de la région (Quartiers Prioritaires de la politique de la Ville), auxquels s'applique le nouveau dispositif,  sont les plus pauvres de France après ceux de l'Occitanie. Et 1 QPV sur 10 de la France métropolitaine est situé en Paca.L'expérience dans la métropole concerne 59 QPV 194 au plan national), dont 34 à Marseille. Ils  regroupent au total 46 000 demandeurs d'emplois, répartis sur 15 communes*.
Partant du constat  qu'à diplôme, âge et parcours équivalents, il est trois fois plus difficile d'accéder à l'emploi lorsque l'on habite dans un QPV, les emplois francs ont été créés pour lutter contre cette discrimination «à l'adresse». Il s'agit d'aider financièrement les entreprises et associations qui choisissent d'embaucher des personnes issus de ces quartiers. Les publics éligibles sont beaucoup plus larges que dans la précédente mouture des emplois francs. Une personne peut être recrutée quel que soit son âge, son niveau de diplôme...Elle doit juste résider dans l'un des quartiers de l'expérimentation et être inscrite à Pôle Emploi.
L'employeur reçoit, via Pôle Emploi, une aide de 5 000€ par an, sur trois ans, pour une embauche en CDI et de 200€ par an, sur 2 ans maximum, pour un recrutement en CDD d'au moins 6 mois.
Première signataire : l'entreprise ONET. «Nous sommes impliqués depuis longtemps dans l'insertion professionnelle et 60% de nos nouveaux embauché. Actuellement nous avons d'importants besoins de recrutement et nous avons souvent des difficultés à les satisfaire . Les emplois francs peuvent nous aider à élargir notre champ de recherche. Et l'aide financière sera utilisée dans la formation», explique Elisabeth Coquet-Reynier, présidente du groupe ONET.
Une formation qui bénéficiera aux deux premières recrues. Ainsi Noura, 47 ans, recrutée en CDI, sera formée aux spécificités du travail d'agent de propreté en hôpital psychiatrique.

Sylvie Martin

*Aix, Aubagne, Berre, Gardanne, Istres, Marignane, Marseille, Martigues, Miramas, La-Penne-sur-Huveaune, Port-de-Bouc, Salon, Septèmes, Vitrolles et Pertuis.

Photo
© SM
Christian Sanfilippo, directeur régional adjoint de Pôle Emploi Paca, Elisabeth Coquet-Reynier, présidente du groupe ONET, Pierre Dartout, préfet de la région Paca et des B-d-R, Marie-Emmanuelle Assidon, préfète déléguée pour l'égalité des chances.

smartin


Rédigé par smartin, le Vendredi 27 Avril 2018 | Lu 0 fois





>>> Dans la même rubrique >>>
< >





Businews Mag

Businews N° 194 Juin 2020




Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter