Menu

Ornikar, de nouveaux codes pour le permis de conduire


           



Après une levée de fonds de 10 millions d’euros l’année dernière, Ornikar, start up qui renouvelle les codes de l’apprentissage de la conduite et de l’obtention du permis de conduire fait un nouveau tour de table de 35 millions d’euros avec ses investisseurs historiques Idinvest et Brighteye Partners ainsi que Bpifrance. Une belle victoire après la bataille menée et gagnée avec les pouvoirs publics afin d’être officiellement agréée.

Ornikar, créée en décembre 2013 par Benjamin Gaignault passé par l’école Euromed Marseille, repose sur un concept simple. Il s’agit d’une auto école 100% numérique qui a pour enjeu de bouleverser les codes de l’examen du permis de conduire, qui mobilise chaque année 1,5 million de candidats. L'entreprise propose un service visant à rendre le permis de conduire accessible, avec une offre pour le code de la route à 29,90 euros, et pour le permis de conduire de 749 euros, alors que le coût moyen de l'examen s'établit en France à 1600 euros. « Notre mission est de rendre l’examen du permis de conduire moins cher et son apprentissage plus agréable » relève le fondateur. Côté code de la route, la solution permet d'obtenir l'examen pour moins de 30 euros (cours de code + entraînement illimité en ligne pendant un an). Et après plus de quatre années, Ornikar compte déjà plus de 550 000 utilisateurs et un taux de réussite supérieur à la moyenne nationale. Concernant la conduite, l’entreprise a construit un réseau d'enseignants indépendants afin de proposer un apprentissage partout en France. La réservation des heures de conduite se fait directement sur la plateforme internet. Ce modèle de mise en relation entre des candidats et un réseau de partenaires permet de proposer un permis moins cher aux candidats et aux enseignants de mieux gagner leur vie. Aujourd'hui officiellement reconnue par l'État comme auto-école agréée proposant une alternative sérieuse à la filière traditionnelle, la société s'appuie sur un réseau de 700 moniteurs indépendants dans plus de 400 villes françaises. Elle forme aujourd'hui plus de 200 000 candidats par an au permis de conduire et table sur 350 000 cette année. Le challenge actuel pour l'entreprise consiste à accélérer son développement à l'international. Avec des bureaux à Madrid et Berlin, elle programme une ouverture transalpine avec l'ambition de devenir le leader européen de l'accès à la mobilité d'ici à 2022, avant de s'attaquer possiblement au marché asiatique.

FB

Photo : Une équipe de 95 personnes qui devrait grimper à 115 dans les mois à venir.  

fberthet


Rédigé par fberthet, le Vendredi 19 Juillet 2019 | Lu 1 fois





>>> Dans la même rubrique >>>
< >





Businews Mag

Businews N° 194 Juin 2020


Businews N° 194 Juin 2020


Facebook

Derniers tweets

Les plus lus

Inscription à la newsletter