Menu

Parti de Marseille, le courant de quai va se propager à Toulon et Nice


           



30 M€ pour connecter les navires à quai. Ce jeudi 5 septembre, Élisabeth Borne ministre de la transition énergétique et solidaire et le président de la Région Sud, Renaud Muselier, devraient annoncer un plan d’investissement de 30 M€ pour l’électrification des navires de croisière à quai dans les ports de Marseille, Toulon et Nice. « Les bateaux ne pollueront plus une fois dans nos ports. C’est une avancée majeure pour la qualité de l’air », a annoncé Renaud Muselier dimanche sur son fil Tweeter. En juin dernier, le port de Marseille annonçait un vaste plan de 20 M€ pour connecter l’ensemble des navires des Bassins Est d’ici à 2025.

A Toulon, le port s’est donné trois ans pour connecter les navires en escale à Toulon centre et au port de Brégaillon à La Seyne-sur-Mer.

Dans les Alpes-Maritimes, la majorité des paquebots stationne sur rade faute d’infrastructure adaptée aux grosses unités. « Il faut déjà construire un port capable de recevoir des navires de 350 mètres. La métropole Nice Côte d’Azur y travaille. Sur les 400 paquebots en escale par an dans les Alpes-Maritimes, la majorité se trouve au mouillage avec obligation de passer au carburant avec 0,1% de soufre », a réagi ce matin le président de l’Union maritime et Fluviale des Alpes-Maritimes André Gaillard.  Marseille, a été le premier port engagé dans l’électrification  à quai grâce à l’initiative de la Méridionale en 2017 d’équiper ses cargo-mixte. Corsica Linea devait suivre cette année avec le branchement du Paglia Orba en mai dernier mais la compagnie desservant la Corse a pris du retard.

N.B.C

nbdc


Rédigé par nbdc, le Lundi 2 Septembre 2019 | Lu 1 fois





>>> Dans la même rubrique >>>
< >





Businews Mag

Businews N° 194 Juin 2020


Businews N° 194 Juin 2020


Facebook

Derniers tweets

Les plus lus

Inscription à la newsletter