Menu

Philippe Zichert prend la présidence de Via Marseille Fos


           



Après deux années passées à siéger au Conseil d’administration de Via Marseille Fos, Philippe Zichert vient d’être nommé président de l’association de promotion de la place portuaire. A la fois directeur financier de Ceresine, membre élu de la Chambre de commerce et professeur d’économie, son profil devrait ouvrir de nouveaux horizons en particulier dans le segment de l’industrie, de l’économie circulaire et de la filière vracs liquides.

Décidemment, de nouveaux visages apparaissent dans la filière maritime et portuaire provençale avec la nomination d’Hervé Martel à la présidence du directoire du port de Marseille-Fos et l’arrivée de Philippe Zichert à la tête de Via Marseille Fos.

Ni agent, ni transitaire et encore moins armateur, l’homme n’est pas du sérail mais se revendique du côté des chargeurs clients. « Les industries sont toutes dépendantes directement ou indirectement du port », précise Philippe Zichert. Ambitieux, il entend se retrousser les manches pour hisser Marseille-Fos au rang de leader en Méditerranée et damner le pion aux éternels concurrents Gênes et Barcelone.  « On peut le faire, nous avons des atouts géographiques pour développer les échanges commerciaux », avance-t-il évoquant par exemple la filière des déchets.

Son ambition le conduit également à vouloir reproduire au sud le regroupement interportuaire d’Haropa. Si la création d’un GIE interportuaire a été évoqué fin 2018 par le premier ministre Edouard Philippe, reste à savoir quels ports seront associés à cette gouvernance intégrée.

Conformément aux années précédentes, les actions de Via Marseille Fos se concentreront à la fois sur la promotion avec des road show dans les villes françaises et la présence sur des salons professionnels. Les quatre commissions créées en 2016 vont poursuivre leurs travaux (reefers, colis lourd, vracs liquides et vracs solides).  

Les actions de lobbying ont également toute leur place en particulier celles portant sur l’amélioration des dessertes terrestres de et vers l’hinterland. Pour sa première conférence de presse le 25 avril 2019, Philippe Zichert a interpellé SNCF Réseau au sujet de l’insuffisance d’infrastructures sur l’axe rhodanien. S’il réclame davantage de sillons, il alerte également quant au nœud ferroviaire lyonnais et à la nécessité de contourner la ville par le sud.

Fondée en 2012 sur les cendres de Marseille Europort disparue dans les limbes de la réforme portuaire, Via Marseille Fos, association de promotion collective de place n’a cessé d’élargir ces dernières années son cercle avec l’arrivée de Provence Promotion, de la métropole Aix Marseille Provence de la Région sud et de la Ville de Marseille venus rejoindre les membres fondateurs : la Chambre de Commerce et d’Industrie Marseille Provence (CCIMP), le Grand Port Maritime de Marseille, l’Union Maritime et Fluviale Marseille Fos et Marseille Gyptis International.

Nathalie BUREAU DU COLOMBIER

Photo : Aux côtés de la déléguée générale de l’Union maritime et Fluviale de Marseille Fos Marie-Hélène Pasquier et de  Fatiha Jaureguy, chef du département commercial au GPMM et membre du bureau de Via Marseille Fos, Philippe Zichert a dévoilé la stratégie de l’association Via Marseille Fos le 25 avril dernier. ©N.B.C

 

 

 

 

 

 

nbdc


Rédigé par nbdc, le Lundi 29 Avril 2019 | Lu 2 fois





>>> Dans la même rubrique >>>
< >





Businews Mag

Businews N° 194 Juin 2020


Businews N° 194 Juin 2020


Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter