Menu

Pour ses 50 ans, Puyricard veut goûter à l’export


           



La chocolaterie Puyricard célèbre ses 50 ans en 2017. L’entreprise familiale s’offre pour l’occasion une nouvelle identité visuelle et inaugurera une boutique adossée à un salon de thé au Puy Sainte Réparade, près du berceau de l’entreprise. Présent uniquement en France, Puyricard tentera l’aventure de l’export en s’attaquant au marché nord européen.

Puyricard voit l’avenir en gris clair. Le packaging et la devanture des vingt commerces de l’enseigne en France s’apprêtent à revêtir de nouvelles couleurs. « Je n’ai pas l’intention de changer l’ADN de l’entreprise », prévient Solène Roelandts, responsable marketing de Puyricard sous le regard bienveillant de sa grand-mère, venue du Congo Belge en 1967 avec son époux.

La jeune femme de 28 ans, petite fille des fondateurs, entend préserver l’héritage familial tout en se positionnant à l’export afin d’augmenter la production, stabilisée à 120 tonnes de chocolats par an. « Le marché stagne. Notre stratégie consiste à nous développer en Scandinavie à court terme puis de viser, à plus longue échéance, le Japon, Singapour et la Canada », explique Solène Roelandts. Elle apprend les ficelles du métier aux côtés de son père Tanguy Roelandts qui dirige l’entreprise depuis 1995. Puriste, ce maître chocolatier qui s’approvisionne auprès des fabricants de chocolat de couverture (Valhrona, Bonnat…) envisage d’aménager un atelier spécifique pour travailler lui même les fèves de cacao.

Interrogé sur les résultats de sa nouvelle boutique aux Terrasses du Port à Marseille, Tanguy Roelandts ne cache pas sa déception. La fréquentation n’est vraiment pas à la hauteur de ses attentes. Il dit vouloir tirer le rideau.

Au même moment, le réseau Puyricard s’agrandit dans le Pays d’Aix avec la construction d’une boutique au Puy Sainte Réparade dans un centre commercial haute de gamme qui ouvrira ses portes en novembre prochain. Les mordus de chocolat pourront découvrir la centaine de chocolats composant la gamme dont l’édition spéciale 50 ans et participer à des ateliers. Un salon de thé proposera de déguster également sur place de confiseries, glaces et biscuits. Puyricard qui emploie 126 salariés en équivalent temps plein a réalisé 10 M€ de chiffre d’affaires en 2016.

Nathalie Bureau du Colombier

Photo : Solène et Tanguy Roelandts, responsable marketing et gérant de la chocolaterie Puyricard. 

nbdc


Rédigé par nbdc, le Jeudi 26 Janvier 2017 | Lu 0 fois





>>> Dans la même rubrique >>>
< >





Businews Mag

Businews N° 194 Juin 2020


Businews N° 194 Juin 2020


Facebook

Derniers tweets

Les plus lus

Inscription à la newsletter