Menu

Quechen a signé !


           



Le 18 octobre, Weidong Que, président fondateur de Quechen, a signé une promesse de bail avec le port de Marseille-Fos mettant fin à plus de deux années de suspense. Sur la parcelle de 12 ha, le groupe Chinois va investir 105 M€ dans la construction d’une usine de silice et d’un centre de R&D qui seront opérationnels en 2021.

« Etre un entrepreneur c’est courir un marathon sans ligne d’arrivée », a lancé Weidong Que, président fondateur de Quechen Silicon Chemical, quelques minutes avant de signer la promesse de bail avec la directrice du port de Marseille.

Son marathon professionnel a débuté en 2003, lorsqu’il se lance dans la fabrication de la silice, matériau entrant dans la composition des pneus verts. A la tête de trois usines en Chine (à Wuxi, Fujian et Anhui), il inaugurera au premier trimestre 2019 son premier centre de production à l’étranger située à Rayong en Thaïlande. Deux ans plus tard, ce sera au tour de Quechen Fos d’être inaugurée. Cette usine sera vouée à devenir la tête de pont du groupe Chinois en Europe avec une capacité de production de 90 000 tonnes.

« Nous exportons 45 000 tonnes chaque année vers le marché européen mais nous ne sommes pas suffisamment compétitifs en raison des coûts de transport terrestre et maritime. Nous sommes également pénalisés par les barrières commerciales et les risques de taux de change yuan-euro. En possédant une usine en Europe nous amortissons ces risques », explique Weidong Que. L’homme d’affaires avait mis 28 sites européens en compétition. Aux coudes à coudes avec Rotterdam, Marseille-Fos l’a finalement emporté en janvier dernier, annonce faite lors de la visite d’Emmanuel Macron en Chine.

Cette future usine devrait drainer 400 000 tonnes de fret supplémentaire pour le port de Marseille-Fos et contribuer à la création de 130 emplois, français majoritairement. Que ce soit le GPMM, le Conseil régional, la métropole, la préfecture ou la CCIM-P, tous se sont réjouis de l’implantation future de cette usine sur le périmètre de Piicto inclus dans l’appel à manifestation d’intérêt Industry’Nov lancé en avril 2018. Le groupe chinois qui réalisera en 2018 un chiffre d’affaires de 180 M€, s’est particulièrement montré intéressé par la possibilité d’acheter de la vapeur d’eau et autres utilités produites sur place par Kem One et Air Liquide. « Nous avons encore beaucoup de démarches à accomplir », a complété Weidong Que. Pour sûr, le marathon français ne fait que commencer !

Nathalie BUREAU DU COLOMBIER

Photo : Weidong Que, président fondateur de Quechen Silicon Chemical a signé une promesse de bail avec Christine Cabau-Woehrel, directrice du port de Marseille-Fos mettant fin à plus de deux années de suspense. ©NB.C

nbdc


Rédigé par nbdc, le Vendredi 19 Octobre 2018 | Lu 0 fois





>>> Dans la même rubrique >>>
< >


Actu éco



Businews Mag

Businews N° 194 Juin 2020


Businews N° 194 Juin 2020


Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter