Menu

RTE met en pratique les "smart grids" en Provence


           



Associé au projet Flexgrid sur les réseaux électriques intelligents, RTE a installé 13 capteurs sur la ligne 400 kV qui alimente la région pour mieux l'adapter à la demande en cas d'aléa ou de pic de consommation.

C'est une première nationale sur une ligne haute tension de 400 kV que réalise RTE entre Tavel, dans le Gard, et Le Réaltor, dans les Bouches-du-Rhône : 13 capteurs ont été répartis sur les 90 km de câbles à des points géographiques stratégiques liés à l'orientation de la ligne par rapport au nord. "Afin d'utiliser au mieux nos infrastructures et adapter les capacités aux fluctuations de production, nous nous sommes engagés à mettre en œuvre de nouvelles technologies, indique Jean-Philippe Bonnet, son délégué Méditerranée. Ces capteurs marient numérique et électrique. Ils vont mesurer en temps réel l'effet de refroidissement du mistral sur la ligne pour gagner en moyenne 10% de capacité supplémentaire de transport d'électricité mais nous estimons que le gain peut aller jusqu'à 30%. Nous voulions les installer avant la fin de cet hiver pour pouvoir dès l'année prochaine engranger des données comparatives". Le 16 février, des équipes de RTE procédaient à la pose d'un capteur à proximité de l'un des pylônes qui parsèment le plateau de l'Arbois.

Modélisation prédictive

La solution, conçue par la société belge Ampacimon, avait déjà été testée sur des lignes de moindre tension raccordées à des éoliennes en Picardie. Pour RTE, l'investissement avoisine les 500 000 euros. Les données recueillies seront analysées et traitées pendant quatre à cinq ans. Un déploiement national est envisagé par la suite mais l'entreprise voit déjà plus loin pour Jean-Philippe Bonnet : "L'idée à terme est de parvenir sur le centre de dispatching de Marseille à un pilotage prédictif en fonction des conditions météo grâce aux modèles que cette expérimentation nous permettra d'élaborer. Nous n'aurions alors plus vraiment besoin de capteurs pour mesurer les vibrations de la ligne et sécuriser l'approvisionnement électrique de la région".  Avec son projet industriel, "Impulsion et Vision", RTE veut ériger le premier réseau électrique et numérique d'Europe. Cette installation illustre concrètement l'une des potentialités du projet "Flexgrid" pour le déploiement de réseaux électriques intelligents en PACA.

Jean-Christophe Barla

jcbarla


Rédigé par jcbarla, le Vendredi 17 Février 2017 | Lu 0 fois





>>> Dans la même rubrique >>>
< >





Businews Mag

Businews N° 194 Juin 2020


Businews N° 194 Juin 2020


Facebook

Derniers tweets

Les plus lus

Inscription à la newsletter