Menu

Sportall va changer de braquet


           

Lancée fin 2020 à Allauch, cette plate-forme de streaming dédiée au sport qui enregistre des résultats très encourageants, veut désormais séduire les grandes fédérations internationales. Elle est en train de procéder à une levée de fonds de 4 M€.


L'appli Sportall remporte un succès certain auprès des amateurs de sports  moins médiatisés que d'autres...
L'appli Sportall remporte un succès certain auprès des amateurs de sports moins médiatisés que d'autres...
Plus de 240 000 utilisateurs depuis son lancement… Un dépassement de ses objectifs de croissance au premier trimestre 2022  et un doublement de sa « fanbase » en six mois. Voilà des résultats qui vont bien au-delà des espérances de cette PME (15 à 20 collaborateurs, CA tenu confidentiel) dont l’ADN est de proposer l’appli gratuite Sportall à des amateurs de sports moins médiatisés que le foot ou la Formule 1. « On voit certains sports pendant les Jeux Olympiques, et ensuite on ne les voit plus. Nous avons voulu mettre en lumière le water-polo, la voile, la lutte, le baseball, le handisport, etc.  Ainsi, nous donnons de la visibilité aux fédérations et les fans peuvent suivre leurs disciplines préférées », indique Alexandre Freliger, directeur communication et marketing.  Ce que ces derniers n’ont pas manqué de faire, lorsqu’ils se sont retrouvés... privés de stades et de salles pendant la crise sanitaire.
Aujourd’hui, avec notamment quatre nouvelles plateformes de streaming accessibles sur abonnement et dédiées à des sports « populaires », -Futsalzone (football en salle), Athletv, Fight Nation (boxe, MMA…) et Rugby Zone-, le lancement d’une offre Outdoor (trail, vtt, running, etc.), Sportall est partenaire de la plupart des fédérations. Alors qu’elle leur propose plusieurs possibilités techniques en allant jusqu’à assurer, si besoin, la captation et la diffusion, l’entreprise souhaite passer un cap. « Nous mettons Sportall à disposition des ligues et fédérations majeures, lesquelles gardent leur indépendance complète. C’est un concept en marque blanche que nous lançons à destination des ayant-droits », poursuit-il. 
Pdg co-fondateur de Sportall, Thierry Boudard précise : « La diffusion des droits TV est en pleine révolution. Les ayants-droits qui nous sollicitent sont de plus en plus gros et savent qu’ils ont tout à gagner à devenir plus forts dans la monétisation et la diffusion des leurs droits directement auprès de leur public ».  
Afin de développer sa force commerciale, tout particulièrement à l’international (Amérique du Sud, Europe, USA), et son marketing,  la PME est en train d’effectuer une levée de fonds de 4 M€. D’ici la fin de l’année, elle espère atteindre 300 000 utilisateurs.


Rédigé par Marie-Odile Helme, le Lundi 23 Mai 2022 | Lu 264 fois






En direct




À la une ce mois-ci

Businews N°205 - Janvier Février 2022




Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter