Menu

Thecamp dévoile ses promesses


           



Le projet de Frédéric Chevalier a été révélé à 1 400 invités lors de son inauguration le 28 septembre. La prouesse architecturale est là, l'esprit du fondateur aussi. A ses utilisateurs de lui donner maintenant son âme.

Oubliez les croquis, les images de synthèse et même le film de présentation de Thecamp, maintes fois diffusés ces dernières années. En pénétrant sur les lieux, à Aix-en-Provence, le 28 septembre pour la soirée d'inauguration, plus de 1 400 invités ont été ébahis par la dimension du projet, l'originalité de sa conception, la diversité de ses équipements (bassin de nage, beach volley, théâtre de verdure...) sur ses 7 hectares, l'harmonie de ses lignes avec son environnement boisé. Ils ont été surpris, aussi, malgré la foule, de la convivialité des "cylindres" où doivent se déployer sous un "parasol géant" de 8 000 m2, incubateur, accélérateur, formations d'étudiants et de managers, conférences d'experts internationaux, "summer camps" pour donner le goût d'apprendre, d'inventer et d'oser à des adolescents... En effectuant la visite, l'architecte Corinne Vezzoni admet que l'idée de départ de Frédéric Chevalier, fondateur du site, était "floue", que le cahier des charges initial se résumait à quelques formules fulgurantes. Elle s'est attelée à les traduire par son talent et l'amour sincère qu'elle porte à son territoire. "La présence de la nature était déterminante" dit-elle et elle s'est efforcée de ne pas la bousculer.

Liberté et partage

Désormais, Thecamp prend vie et l'évidence s'est imposée aux yeux des invités : Frédéric Chevalier a offert à la Provence un site totalement inédit, avec l'équipe qui l'a accompagné au fil des mois et l'appui des partenaires financiers publics et privés qui ont osé croire à ce projet de 80 millions d'euros. Maintenant que la forme est accessible, il va falloir donner au concept le fond, l'âme et "le sens du partage, le goût de la liberté", selon son président Jean-Paul Bailly, qui ont présidé à sa création et en feront à l'avenir le lieu incontournable des réflexions et des innovations sur les enjeux des villes du futur. La promesse est là, d'ores et déjà. Et ses acteurs s'y emploient, à l'image de Sofiane Ammar, directeur de "Thecamp Accelerator" et "Le Village by Crédit Agricole Alpes Provence". "Nous allons commencer la sélection des start-up mi-octobre pour une sélection début décembre. La session d'accélération commencera en janvier 2018" confie-t-il, impatient. Les animateurs de Thecamp ont bien l'intention d'étonner encore...

Jean-Christophe Barla

jcbarla


Rédigé par jcbarla, le Vendredi 29 Septembre 2017 | Lu 0 fois





>>> Dans la même rubrique >>>
< >





Businews Mag

Businews N° 194 Juin 2020


Businews N° 194 Juin 2020


Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter