Menu

Totem Mobi dans la cour des grands


           



Avec 100 Renault Twizy supplémentaires, son appli entièrement repensée et sept nouvelles stations de recharge opérationnelles mi-juillet dans le centre-ville de Marseille, Totem Mobi change d’échelle.

95 Twizy en 2017… Près de 200 aujourd’hui qui vont sillonner les rues de Marseille et ses environs, puis, dès la fin du mois de juin celles de Montpellier, 100 nouveaux adeptes inscrits chaque semaine depuis mars dernier… La persévérance des créateurs de Totem Mobi est en train de porter ses fruits.

Il faut dire que ce service d’autopartage électrique (zéro émission) cofondé en 2015 par Emmanuelle Champaud et Cyril Estrade, vient de revoir en profondeur son modèle. Ainsi, l’inscription, qui se fait directement sur l’appli en 10 mn (24h/24 et 7j/7), ne coûte plus que 1€ (contre 19 € auparavant). Quant au tarif de 1€ les 15 mn pendant la première heure d’utilisation du véhicule, il devient ensuite dégressif… Pour arriver à 1€ de l’heure à partir de la 4e heure ! Le stationnement est libre et gratuit partout avec possibilité de gagner des bonus si l’on branche sa Twizy Totem en fin de location sur l’une des stations indiquées sur l’appli.

Désormais labellisée « Autopartage », ayant noué des accords avec la Ville de Marseille et la Métropole Aix-Marseille-Provence pour l’implantation de sept nouvelles stations de recharge en plein centre de la cité phocéenne (cours Pierre Puget, Castellane, place des Marseillaises, bd de la Libération, Périer-Prado, bd Eugène Pierre, place Saint-Victor), portant ainsi la totalité à 35 stations sur le département, la start-up (12 salariés, CA 2017 : 250 000 €), est en train de prendre son envol.

Explications de Emmanuelle Champaud : «  Actuellement, nous avons 1 200 personnes inscrites. Après Montpellier, Totem Mobi ouvrira à l’automne à Sophia-Antipolis, début 2019 à Avignon. Nous allons nous déployer en France par la cession de licences à des opérateurs locaux, toujours soutenus par nos actionnaires que sont la Caisse des Dépôts, PACA Investissement et la Banque Populaire Méditerranée… Et bien sûr le groupe Renault ».

Alors que Marseille détient le triste record de ville la plus embouteillée de France, sa municipalité, sous l’impulsion de Jean-Luc Ricca, conseiller municipal en charge de la circulation et du stationnement, se montre favorable au développement de l’affaire. Cette dernière devrait être bientôt à l’équilibre avec une moyenne de quatre locations par jour. Résultat ? Totem Mobi compte tripler sa tribu d’utilisateurs… Et doubler son CA.

 

Marie-Odile Helme

Photo©xdr

mohelme


Rédigé par mohelme, le Vendredi 18 Mai 2018 | Lu 0 fois





>>> Dans la même rubrique >>>
< >





Businews Mag

Businews N°198 Novembre 2020




Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter