Menu

Une jeune pousse militante du green work


           



Adopter des plantes pour mieux accompagner la croissance de l’entreprise, Mão Boa propose des programmes d'adoption de plantes en communauté qui stimulent la productivité.

« Les résultats sont sans équivoque, les plantes améliorent la créativité, la qualité de l’air, réduisent la fatigue » assure Maxime Marchand, fondateur de la structure Mão Boa aujourd’hui hébergée par Marseille Innovation et la business nursery de Kedge. En phase avec les enjeux sociétaux, la jeune pousse a été sélectionnée parmi les 4 lauréats du concours pitch organisé par Pfcatory, lors du salon des entrepreneurs de Marseille. Porté par cette idée de végétalisation depuis 2013, Maxime Marchand a fait du chemin entre temps. Il s’est consacré aux enjeux business de la gestion du milieu maritime chez CMA CGM avant d’entreprendre à Kedge un master puis un MBA à Buenos Aires. Vient le temps de l’entreprise, il lance une start up après avoir préalablement posé les jalons du projet. Le concept prend forme. Il consiste à végétaliser et à fédérer les collaborateurs des grands groupes autour des plantes via des communautés qui vont travailler autour d’objectifs communs et se fédérer autour des valeurs d’entreprises. D’ores et déjà, Mão Boa en phase de test de la solution a engagé des discussions avec de grands groupes bancaires et vise une commercialisation puis une industrialisation de la solution d’ici 2020. La start up projette de réaliser un CA de 115 000 euros réparti entre l’apport de plantes et l’accompagnement.

Photo : Mão Boa, une start qui fédère au sein de l’entreprise grâce aux plantes.

fberthet


Rédigé par fberthet, le Lundi 28 Octobre 2019 | Lu 3 fois





>>> Dans la même rubrique >>>
< >





Businews Mag

Businews N° 194 Juin 2020


Businews N° 194 Juin 2020


Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter