Menu

Une pépinière au nord de Marseille pour faire « carburer » les start-up


           



Le « carburateur », nom du pôle entrepreneuriat de la Cabucelle, a été inauguré vendredi 18 novembre. Après six mois d’activité, une dizaine de jeunes entrepreneurs y ont établi leur quartier, bénéficiant à la fois d’un accompagnement, de conditions préférentielles et d’avantages fiscaux, le site étant classé en zone franche urbaine.

Dans le quartier populaire de la Cabucelle au nord de la ville, le bâtiment flambant neuf  dénote. Achevé en avril dernier, le pôle entrepreneurial est une pépinière à vocation généraliste de 1800 m2 pouvant accueillir jusqu’à 48 entrepreneurs durant 36 mois maximum.

Partant du constat que les startuppers interviennent surtout à l’extérieur (services à la personne, bâtiment), le site compte 16 bureaux individuels et 21 locaux d’activité de 25 à 50 m2 seulement. « Nous accueillerons une quinzaine d’entreprises d’ici décembre et une centaine de créateurs. Nous organisons des ateliers sur la création d’entreprise, des séminaires », a expliqué Patrick Torres, président du  « Carburateur » lors de l’inauguration du site le 18 novembre.

« Une nouvelle image de marque aux quartiers Nord »

Lexiplume, Medinscop, Follow Marketing, Ogis, La Compagnie des Bocaux… Les jeunes pousses bénéficient des avantages fiscaux liés au classement en ZFU (renommées depuis Territoires entrepreneurs) en contrepartie de l’engagement à recruter 50% des effectifs dans le périmètre de la zone franche. « Deux porteurs de projets sur trois étaient au chômage. Les créateurs ont bénéficié de 6 000€ de prêt permettant de lever 48 000 € », précise Pierre Grand Dufay, président de la commission économique du Conseil Régional PACA. Pour le Préfet Stéphane Bouillon, cette pépinière permet de « démarrer une activité tout en faisant face aux difficultés administratives et financières. Ces chefs d’entreprises donnent une nouvelle image de marque aux quartiers Nord ».

La construction de ce bâtiment, d’un coût de 6,25 M€, a été financée par les collectivités locales (métropole AMP, Département, Région, Ville), le Feder et la Caisse des dépôts et Consignations. Cette dernière s’engage d’ailleurs à subventionner la pépinière jusqu’en 2018.  

L’emprise de la pépinière n’occupera pas la totalité des 8 000 m2 de terrain, la métropole souhaite créer un pôle d’activité à destination des artisans et Pme. Sa réalisation sera confiée à un opérateur privé. Artisan des ZFU en France, le président de la métropole, plaide en faveur non seulement du maintien de ce dispositif et pour son élargissement en centre ville et dans la vallée de l’Huveaune. « Les deux ZFU de Marseille sont un succès, j’aurais du les faire plus grandes. La Corse est le seul territoire qui n’ait pas su profiter du classement en zone franche », confiait Jean-Claude Gaudin, à l’issue de l’inauguration.  

Nathalie Bureau du Colombier

oolive


Rédigé par oolive, le Jeudi 24 Novembre 2016 | Lu 0 fois





>>> Dans la même rubrique >>>
< >





Businews Mag

Businews N° 194 Juin 2020


Businews N° 194 Juin 2020


Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter