Menu

Une plate-forme RH pour le projet Henri Fabre


           



Financé dans le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir, « PIA Perf » doit améliorer l’adaptation des formations aux besoins des industriels et enrichir l’offre grâce à une approche mutualisée.

Après le Technocentre Henri Fabre conçu pour accélérer l’innovation dans les matériaux, procédés, revêtements industriels et la mécanique, un autre outil mutualisé vient de naître en Provence-Alpes-Côte d’Azur : « PIA Perf Henri Fabre » dans le domaine de la formation et de l’emploi. Ses partenaires publics et privés ont acté son lancement officiel le 5 février à Istres dans l’enceinte du Pôle Formation UIMM Paca en signant le Programme d’Investissements d’Avenir. Un engagement financier de 8,7 millions d’euros sur cinq ans répartis entre la Région, la Caisse des Dépôts et l’UIMM Alpes-Méditerranée. « Inscrite dans l’Opération d’intérêt régional « Industrie du Futur », cette plateforme va permettre de passer pour les entreprises d’un enseignement prêt-à-porter au sur-mesure » promet le vice-président du Conseil régional, Yannick Chenevard qui espère ainsi réduire le nombre d’offres d’emplois non pourvues dans le tissu industriel. TEAM Henri Fabre, le pôle Formation de l’UIMM, l’Inspection Académique, le CIPEN d’Arles et le campus Arts & Métiers d’Aix-en-Provence sont associés à l’initiative qui reposera sur trois actions partagées : l’acquisition de nouveaux plateaux techniques de formation initiale et continue sur les métiers du futur (réalité virtuelle et augmentée, big data, maintenance, supply chain…), la mise en œuvre de projets collaboratifs par la mise en réseau de ces plateaux techniques et des établissements et enfin, la conception de formations sur des outils digitaux facilitant la modularité des enseignements et l’individualisation des apprentissages.

Outil d’excellence

Pour Jean-Marie Trabucco, président du pôle formation UIMM Paca, « cette plateforme, c’est la certitude de renforcer les moyens consacrés aux métiers industriels de demain en évitant le chacun pour soi, les investissements qui doublonnent… ». Aux yeux de Vincent Gabette, président de TEAM Henri Fabre, « PIA Perf » permettra de « créer et recréer de l’emploi et de la réindustrialisation par l’innovation ». « Les jeunes formés sur le pôle formation reviennent dans l’industrie parce qu’on leur a donné de vraies compétences, conformes aux attentes des employeurs : 85 à 90% sont embauchés à l’issue de leur parcours » assure Thierry Chaumont, président de l’UIMM. Adjoint au maire d’Istres et fervent partisan de l’apprentissage, Gilbert Ferrari a pu attester récemment du regain d’attractivité du secteur : « Les journées portes ouvertes font le plein », dit-il. Quant à Richard Curnier, directeur régional de la Caisse des Dépôts, il se réjouit de la reconnaissance par l’Etat de cette volonté de mutualisation, arguant qu’elle profitera autant aux jeunes qu’aux salariés.

Jean-Christophe Barla

Photo ©JCB - « PIA Perf Henri Fabre » découle de l’engagement d’acteurs publics et privés pour réinventer l’offre régionale de formation.

jcbarla


Rédigé par jcbarla, le Vendredi 9 Février 2018 | Lu 4 fois





>>> Dans la même rubrique >>>
< >





Businews Mag

Businews N° 194 Juin 2020


Businews N° 194 Juin 2020


Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter