Menu

Cap vers la formation pour le Club des Entrepreneur.e.s Solidaires et Responsables


           


La signature entre (de g.à d.) David Heckel (CRESS Paca), Ingrid Sanvicens (Mutuelle Générale) et Christopher Pratt (Marsail) va permettre aux membres du Clubs des Entrepreneur.e.s Solidaires et Responsables de bénéficier de modules de formation spécifiques à l'ESS (photo : F.Dubessy)
La signature entre (de g.à d.) David Heckel (CRESS Paca), Ingrid Sanvicens (Mutuelle Générale) et Christopher Pratt (Marsail) va permettre aux membres du Clubs des Entrepreneur.e.s Solidaires et Responsables de bénéficier de modules de formation spécifiques à l'ESS (photo : F.Dubessy)
Lancé en avril 2021 avec comme parrains la Mutuelle Générale et la Chambre régionale de l'Economie Sociale et Solidaire Provence-Alpes-Côte d'Azur (CRESS), le Club des Entrepreneur.e.s Solidaires et Responsables passe un nouveau cap en paraphant, jeudi 21 octobre 2021 à la Société Nautique de Marseille, une convention avec Marsail. Présente dès l'origine dans ce Club, la structure phocéenne dirigée par Amandine Deslandes va proposer des formations réservées à ses membres. "Notre partenariat, c'est une rencontre, un échange de valeurs", indique David Heckel, directeur de la CRESS.

"Nous avons la volonté que ce club ne soit pas un énième club, c'est pour cela que Marsail apporte une plus-value avec son expertise en formation managériale", souligne Christopher Pratt. Le navigateur, également président-fondateur de Marsail et ambassadeur du nouveau Club, avait tenu à être sur place quinze jours avant son départ pour la Transat Jacques Vabre où il fera équipe avec Jérémie Beyou sous les couleurs de Charal. "Nous considérons que c'est l'humain qui créé la performance et le fait d'avoir confiance en soi et en son équipe", insiste Amandine Deslandes. "Nous travaillons plus sur le savoir-être que sur le savoir-faire", complète-t-elle.

Qualité de vie au travail et éthique de la responsabilité du dirigeant au cœur des formations

Le programme de formation proposé court sur trois ans et sera dispensé par Amandine Deslandes et Christopher Pratt. Il s'orientera sur quatre thématiques : Décider dans l'incertitude et en environnement complexe ; entretenir la motivation pour soi et ses équipes ; accroître son intelligence relationnelle au service du projet ; faire face à la crise et gérer son stress."Nous sommes partis d'une feuille blanche et nous avons construit ensemble. Ceci s'est fait tout naturellement, brique après brique", explique Amandine Deslandes.

Qualité de vie au travail (QVT) et éthique de la responsabilité du dirigeant d'entreprise se trouveront au cœur de ces formations qui débuteront au premier semestre 2022 avec, en moyenne, un atelier thématique par mois plus une session collective en juin. Le programme comprendra des contenus théoriques et une mise en œuvre pratique. "La notion de qualité de vie au travail est vaste, d'autant plus que les relations avec nos clients et nos collaborateurs ont changé depuis la Covid-19", commente Ingrid Sanvicens, directrice régionale du développement commercial Sud-Est de la Mutuelle Générale.

L'analogie entre la course au large et le monde économique servira de fil rouge. "La course au large est un sport d'équipe, même s'il n'y a que deux personnes sur le bateau. Comme dans une entreprise", rappelait Christopher Pratt.
"Nous voulons faire réfléchir les dirigeants sur leurs pratiques professionnelles, travailler avec eux. Ces ateliers se feront entre pairs, des personnes qui rencontrent des problématiques similaires pour construire un contenu autour de ça", précise Amandine Deslandes. "Ils sortirons avec une boîte à outil et un plan d'action individuel", complète-t-elle.

Inauguré officiellement qu'en septembre 2021, le Club compte déjà trente-six membres avec l'objectif d'en rassembler une cinquantaine d'ici à la fin de l'année 2021. "Nous ne sommes pas sur la masse, mais sur la création d'un collectif", insiste cependant David Heckel. Ingrid Sanvicens le rejoint en parlant du Club comme d' "un lieu de réseautage."


Rédigé par Frédéric Dubessy, le Vendredi 22 Octobre 2021 | Lu 898 fois






>>> Dans la même rubrique >>>
< >





Businews Mag

Businews N°203 - Septembre Octobre 2021




Facebook

Derniers tweets

Les plus lus

Inscription à la newsletter